Présentation du projet GDEO

Le Projet "Gestion Durable des Ecosystèmes Oasiens en Tunisie" (GDEO) a démarré en Août 2014 pour une durée de cinq ans. Il émane de la volonté de sauvegarder les oasis en Tunisie et de les valoriser dans une optique de développent durable. 

En effet, en plus de leur valeur patrimoniale sur le plan culturel et environnemental, les oasis tunisiennes représentent la principale source d'emploi et de revenus dans certaines régions du sud du pays. Il s'agit d'un environnement productif offrant des produits agricoles à forte valeur marchande, particulièrement les dattes. Dans les quatre Gouvernorats du Sud tunisien (Tozeur, Kébili, Gabès et Gafsa), on compte plus de 260 oasis, représentant 9% du total des terres irriguées. La superficie des oasis a augmenté d’environ 16.700 ha en 1974 à environ 41.700 ha en 2010, en raison d'importants programmes de développement des ressources en eau entrepris par le Gouvernement et des promoteurs privés. L'objectif général du Projet GDEO est d’améliorer la gestion durable des ressources naturelles et de promouvoir la diversification des moyens de subsistance dans des oasis traditionnelles ciblées.Le Projet focalise sur trois principaux domaines d'intervention:

  • l’instauration d'un environnement propice pour une meilleure gestion des oasis au niveau national, régional et local ;
  • la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement durable des oasis à petite échelle (six oasis sélectionnées, qui représentent la variété des oasis tunisiennes traditionnelles);
  • la planification de la gestion durable des oasis au niveau local, et la mise en œuvre des activités prioritaires dans les sites pilotes du projet, leur suivi et évaluation.